Pour nous contacter :

La France (CESE) recommande le Lin, le Chanvre, le Jute et… le BAMBOU !

0

Le Conseil Economique Social et Environnemental (CESE) désireux de s’intéresser au vaste éventail des matériaux « bio-sourcés », a décidé de dédier le traitement de sa saisine aux fibres végétales. L’avis met en lumière tout le potentiel de développement des matériaux bio-sourcés issus de l’utilisation de la biomasse d’origine agricole.

Pour rappel le CESE est une assemblée constitutionnelle consultative Française qui a pour vocation de :
• Conseiller le Gouvernement ainsi que le Parlement et participer à la mise en œuvre de la politique économique, sociale et environnementale.
• Favoriser le dialogue entre les catégories socio-professionnelles.
• Contribuer à l’évaluation des politiques publiques.
• Promouvoir un dialogue constructif suivi d’une coopération avec les assemblées consultatives des collectivités territoriales, européennes et étrangères.
• Contribuer à l’information des citoyens.

Le sujet « Les filières lin et chanvre au cœur des enjeux des matériaux biosourcés émergents » a été traité par la Section de l’environnement de la commission dont Catherine CHABAUD était la rapporteuse. L’étude fut adoptée à l’unanimité (175 voix) le 10 Novembre 2015 en séance plénière. L’avis favorable publié recommande de :
• Adapter les formations.
• Développer les analyses du cycle de vie des produits (ACV)
• Assurer la cohérence de la démarche environnementale
• Adapter la règlementation, développer la normalisation
• Construire une stratégie
• Favoriser les démarches structurantes
• Stabiliser la production de fibres végétales
• Poursuivre les études qualitatives
• Diversifier les débouchés
• Envisager le déploiement d’une filière textile

COBRATEX est en cours de validation du lancement de son industrialisation, cet avis très prometteur du CESE sur cette thématique vient renforcer la cohérence des objectifs de notre société. Cette très bonne nouvelle s’apprécie comme une récompense pour COBRATEX et tous ses collaborateurs investis de manière considérable depuis presque 8 années.

Nous vous invitons à visionner la vidéo ci-dessous qui souligne de manière significative l’intérêt du Lin, du Chanvre, du Jute et… du Bambou !

Pour compléter le point très pertinent de Mme CHABAUD sur l’importance de cultiver le bambou en Régions et Départements d’Outre-mer, nous rajouterons que la culture de cette graminée est aussi réalisable en métropole; la France possède déjà de nombreuses bambouseraies dont une qui est la plus grande du continent Européen.

En conclusion, la dynamique prends de l’ampleur, une fois de plus « on tient le bambou ! »
 

 

Poster un commentaire