Pour nous contacter :

Le bambou au cœur de l’industrie informatique

0

Qui aurait cru un jour que des prestigieuses entreprises informatiques comme Asus, Lenovo, IBM, Urban factory, HP, Fujitsu Siemens, etc., intégreraient le bambou dans les ordinateurs qu’ils fabriquent actuellement ? L’histoire commence en 2008, quand Asus lance son « Eco Book », la star incontournable du très célèbre CES (Consumer Electronics Show), le plus important salon mondial consacré à l’innovation technologique en électronique ; le CES a lieu tous les ans à Las Vegas aux USA. L’Eco Book a fait le tour du monde, The Guardian lui a consacré sa « une » en citant d’autres fabricants qui eux aussi souhaitent quitter le plastique non renouvelable au profit du bambou pour des raisons purement écologiques.

Qu’il soit brut, travaillé ou peint, depuis 2008, de plus en plus d’industriels du secteur informatique intègrent le bambou au cœur de leur processus de fabrication. Il est volontairement visible pour des questions d’esthétique comme parfois invisible chez certains fabricants pour garder l’aspect techno de leurs machines ; par exemple chez Lenovo, leurs ordinateurs portables embarquent le bambou (peint) pour les rendre plus légers et plus solides. Urban Factory ne fabrique plus que des périphériques haut de gamme en bambou brut, HP utilise le bambou (peint) pour les boîtiers des machines et des écrans qu’ils fabriquent…

L’industrie informatique s’est donné le mot, « Ecolutions » , un savant mélange entre l’éco-friendly, les évolutions et les solutions environnementales. Le but commun de cette industrie est de générer le moins possible de carbone, comme l’exprime Thomas Tauer (IBM Allemagne) : « si notre industrie est capable de réduire au plus bas notre taux de carbone alors toutes les autres suivront ». Notons qu’IBM a été un des premier à intégrer le bambou dans ses serveurs dédiés à l’entreprise. Le point commun entre toutes ces entreprises Hi-Tech est d’arrêter d’utiliser des matières comme le Carbone, le plastique et dérivés, le verre, etc., car elles sont polluantes lors de leur fabrication ainsi qu’une fois utilisées (en fin de vie).

Cobratex salue la remarquable démarche de ces industriels qui savent bien tirer profit des propriétés du bambou, pour ces raisons :

1) Le bambou est une matière naturelle et renouvelable
2) Le bambou est une plante à haute performance environnementale
3) Le bambou est une plante aux performances techniques remarquables
4) Etc…

Cobratex sera peut-être demain un fervent partenaire de cette industrie. Nous saluons cette excellente initiative qui ne cesse de grandir dans un secteur d’activité en pleine effervescence.
 

 

Poster un commentaire