skip to Main Content

L’émergence du bambou dans l’hexagone et en Europe.

Le bambou est une herbe géante qui n’est pas native de notre culture occidentale, de notre histoire. Nous avons souvent une vision très exotique du bambou et d’une utilisation variée sur le continent asiatique. Depuis de nombreuses années, cette plante extraordinaire et native sur tous les autres continents a été importée dans nos contrées puis plantée. Peu à peu cette graminée a pris place dans nos paysages Français et Européens, nous faisant oublier parfois son origine jusqu’à son adoption finale.

Depuis peu, les enjeux environnementaux ainsi que les opportunités qui en résultent sur un plan social et économique, des entrepreneurs tels que les associés de Cobratex se sont lancés dans le développement de la filière. Cap sur la culture du bambou grâce à de nombreux acteurs “moteur” pour structurer la filière et anticiper les besoins de matière première que peut procurer ce nouvel arrivant dans le monde agricole Français et Européen. La croissance du bambou est vraiment très rapide, bien ancrés dans le sol, ses chaumes et rhizomes génèrent une captation de CO2 avec d’autres polluants ainsi qu’une production d’Oxygène extraordinaire (cf article dédié). Pour pouvoir pleinement profiter des récoltes annuelles, il faut compter entre 5 et 10 ans, pour palier à ce long délai de nombreux acteurs du secteur ont franchi le pas en empruntant des chemins différents. Les premiers temps de la pousse du bambou sont bénéfiques plus pour la consommation et la papèterie grâce la faible teneur en lignine des tiges.

En France, pour le moment,  la plus grande référence est bien la fameuse Bambouseraie en Cévennes, située en plein cœur de notre région, l’Occitanie, et qui vient juste de souffler ses 160 bougies. Ce parc de taille colossale est toujours le plus grand d’Europe. Mis à part son côté très “Zen”, il abrite plus de 1000 espèces de bambous sur plus de 15 hectares. D’autres sites cultivent le bambou uniquement pour sa commercialisation.

D’autres acteurs historiques ont rejoint le monde du bambou en s’impliquant directement dans la plantation de bambusaies. Parmi eux Bambouscoopic, la référence qui a dédié plus de 30 ans à la consolidation la filière en passant notamment par la création et l’exploitation de chapiteaux conçus en bambou. Cette coopérative d’intérêts collectifs est d’ailleurs pilote de l’ambitieux projet IBABE (Institut de Biotechnologies Appliquées au Bambou Européen). Nous pouvons également citer Bambouctou (installé à seulement 7 Kms de Cobratex) impliqué dans l’événementiel et très actif dans les différents cercles qui ont vu le jour récemment. Bamboo For Life (ex-Phytorem voir notre article) repose son modèle économique sur les propriétés de filtration des eaux polluées et usées toujours dans le but de stimuler la culture du bambou. Horizom, nouvel arrivant, se lance depuis peu sur le concept de neutralité carbone qui permettra aussi de démarrer de nouvelles plantations. Plus de 80 nouveaux agriculteurs se sont lancés ces dernières années en France. Nous sommes heureux de constater que la filière bambou se consolide rapidement pour exister à part entière. Elle a le soutien direct de plusieurs organisations internationales comme l’AEB (Association Européenne du Bambou), la WBO (World Bamboo Organisation) et l’INBAR (International Bamboo and Rattan Organisation).

Sur le continent Européen, la France se structure à son rythme pendant que de grandes avancées ont lieu comme celles de Bamboologic, impliqué dans la culture et la promotion du bambou en Europe, qui annonce officiellement de nouveaux sites de culture de bambou au Portugal. En Italie, Onlymoso, s’est également développé sur une offre spécifique pour, une nouvelle fois, stimuler la culture du bambou.

 

Comme vous pouvez le constater en lisant cet article, Cobratex est loin d’être le seul à s’investir dans le bambou. Nous sommes ravis de participer à l’émergence de cette filière croissante qui a un impact direct environnemental, social et économique en France et sur tout le continent Européen. Un grand bravo à tous pour vos engagements !

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top
Rechercher