Skip to content

Les composites en Bambou passent sur France 3

A quelques jours du Jec World qui se tiendra à Paris du 25 au 27 avril prochain, France 3 met en avant les composites en bambou dans son journal télévisé. De plus en plus de médias portent de l’intérêt aux renforts comme ceux de Cobratex car l’industrie est en plein changement.

L’utilisation des composites biosourcés dans le secteur de l’industrie est de plus en plus fréquente. Le secteur est en pleine transformation, l’environnement ne semble plus être un choix mais une évidence. Chez Cobratex nous pouvons observer le début d’un changement sur l’utilisation des matières premières pour la conception de produits dans presque tous les secteurs d’activité.

Notre développement s’accélère pour faire face à une demande de plus en plus croissante. Nos partenariats sont nombreux et se consolident rapidement pour répondre à une activité économique importante. Cobratex doit répondre concrètement à toutes ces phases stratégiques en renforçant son équipe avec de nouvelles embauches pour une industrialisation dimensionnée aux besoins d’un marché grandissant.

Un grand merci à toute l’équipe de France 3 pour leur travail que vous pouvez retrouver ci-dessous en image.

(Crédits photo : Mathieu Calviac)

La télévision parle de plus en plus des composites à base de bambou lorsqu’il est question de matériaux durables et écologiques. Les composites à base de bambou sont de plus en plus populaires dans les industries telles que l’aéronautique, l’automobile, l’ameublement et la construction. Les fibres de bambou sont souvent utilisées en combinaison avec d’autres matériaux composites tels que le polyester et l’époxy pour créer des matériaux légers et extrêmement résistants. Les composites à base de bambou sont très durables et disposent de propriétés mécaniques et thermiques exceptionnelles.

En effet, les fibres de bambou sont très rigides et résistantes aux chocs, ce qui en fait un renfort idéal pour les matériaux composites. Le bambou dispose également d’une élasticité et d’une bonne résistance à la traction, ce qui le rend très utile pour les pièces composites nécessitant une grande résistance mécanique. Pour créer des composites à base de bambou, les fibres sont souvent mélangées à une matrice organique. Les matrices thermodurcissables telles que l’époxy sont couramment utilisées pour leurs propriétés thermiques élevées, tandis que les matrices thermoplastiques telles que le polypropylène sont utilisées pour leur capacité à être recyclées.

Une fois mélangées, les fibres et la matrice sont soumises à des procédés de fabrication tels que le moulage par compression ou l’injection sous vide pour créer des pièces composites durables et de haute qualité. L’utilisation de composites à base de bambou permet également de réduire l’impact environnemental des industries. Les composites à base de bambou sont fabriqués à partir de matériaux renouvelables et écologiques, ce qui les rend biodégradables et recyclables. De plus, le bambou pousse rapidement et nécessite peu d’eau, ce qui en fait une source de matière première renouvelable.

En conclusion, les composites à base de bambou sont de plus en plus utilisés dans les industries pour leur durabilité, leurs propriétés mécaniques exceptionnelles et leur impact environnemental réduit. Les composites à base de bambou sont un excellent choix pour la fabrication de pièces composites durables, écologiques et de haute qualité.

Cet article comporte 2 commentaires

  1. Je vous félicite pour votre démarche. Moi je suis un expert de l’audio, du son! J’ai mis au point une nouvelle technologie de reproduction du son qui réjouit les vrais mélomane. J’ai un faible pour le bambou avec sa légèreté et capacité d’absorption des vibrations contrairement a la fibre de carbone. Mon champs d’action serait, sous vide de laminer sur un substrat (papier de riz?) des fines lames de ruban de bambou disposé en rayon pour construire une membrane de transducteur conique (hyperbolique). Des haut parleurs de 30 et 40 cm sont envisagés. Dans votre vidéo j’ai vue votre nez d’avion a 1:10 et wow, pas loin de ce que j’envisage. Oui je sais le balsa pourrait être envisagé mais le bambou semble plus logique.
    Je pensais travailler a partir de votre rouleau de bambou en bande enroulé (a l’oeuil 1cm de large) que je taillerais moi-même en le taillant, disposant structuralement. Je pourrais fonctionner avec une longueur de 4 a 5m x 1cm. De plus quelle liant résine conseilleriez vous? Merci de répondre.
    Je pourrais vous documenter mon travail sur cela.
    cordialement, cousins Français, Jacques Gérin-Lajoie Montréal Qc. Can.

    1. Bonjour Jacques,
      Merci pour votre message et bravo pour votre innovation.
      Nous pouvons en parler en plus de détail.
      Merci de nous contacter au +33 (0) 952228177 ou sur notre messagerie contact@cobratex.com
      Au plaisir d’échanger.
      Bien Cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top
Rechercher